Les TNE : un projet innovant pour limiter la fracture numérique

Pour assurer la continuité pédagogique et renforcer le niveau d’enseignement, le gouvernement et les collectivités ont choisi d’équiper certains élèves de solutions numériques (tablettes, ordinateurs portables, écrans numériques interactifs, etc.).

Published: février 9th, 2022

En 2020, le Ministère de l’Éducation et de la Jeunesse a lancé l’initiative « Territoires Numériques Éducatifs » (TNE). L’expérimentation s’est tout d’abord cantonnée à deux départements, l’Aisne et le Val d’Oise. Le ministère de l’Éducation nationale a souhaité tester un déploiement d’équipements numériques, de contenus pédagogiques et des formations des professeurs et des familles à grande échelle. Avec la crise sanitaire, la nécessité d’accélérer la transformation numérique du système éducatif s’est révélée encore plus forte. C’est dans ce contexte que les TNE ont été pensés pour répondre à deux enjeux majeurs pour l’éducation:

– L’impératif de continuité pédagogique 

– La réduction de la fracture numérique

Un TNE, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit pour un département choisi par le ministère de l’Éducation de bénéficier d’un dispositif complet pour accélérer sa transformation numérique grâce à la mise à disposition d’équipements, mais aussi d’un accompagnement, de formations adaptées et de ressources pédagogiques. En 2021, le Ministère a annoncé le déploiement du projet dans dix autres départements à partir de janvier 2022. Les Bouches-du-Rhône, le Cher, la Corse-du-Sud, le Doubs, le Finistère, la Guadeloupe, l’Hérault, l’Isère, la Vienne et les Vosges viennent rejoindre l’Aisne et le Val d’Oise. Au total, plus de 197 millions d’euros ont été alloués à cette initiative (27,3 millions pour la première phase pilote, et 170 millions pour l’implémentation du projet dans les dix nouveaux départements).

Comment sont choisis les départements TNE ?

Avec deux phases de déploiement et douze départements choisis, leur sélection a été faite par le Ministère de l’Éducation sur des critères spécifiques, d’après l’annonce faite sur le site du Ministère, afin que : « l’expérimentation soit la plus représentative de la diversité des réalités économique, géographique, sociologique et technologique des territoires en matière d’accessibilité au numérique ».

Une carte des territoires choisis pour intégrer le projet TNE.

Descriptif des équipements numériques

Les « kits numériques » fournis ont été pensés pour pouvoir être utilisés par toutes les parties prenantes du système éducatif. L’ambition est d’équiper les écoles avec des outils numériques performants pour les cours en présentiel, mais aussi capables de basculer rapidement vers une classe en distanciel.

Parmi le matériel, on retrouve :

  • des équipements numériques pour les professeurs néo-titulaires,
  • un prêt d’équipement, comme des tablettes tactiles, pour les élèves des classes élémentaires en état de fracture numérique,
  • des kits robotiques pour apprendre aux classes de cycle 1 et 2 à coder et programmer,
  • des caméras grand angle pour faciliter l’enseignement à distance,
  • des vidéoprojecteurs et des écrans numériques interactifs, comme les ENI ActivPanel de Promethean, dédiés à équiper les salles de classe.

50% des classes équipées pour l’enseignement hybride

Le projet TNE prévoit d’équiper d’un kit d’enseignement hybride la moitié des classes de tous les établissements, de la primaire au lycée. Polyvalents et modernes, ces équipements sont des atouts indéniables pour aider à la transformation des pratiques d’enseignement et des stratégies d’apprentissage. 

Une démarche éco-responsable

La préoccupation environnementale fait aussi partie du projet : 700 ordinateurs reconditionnés ont été mobilisés lors du déploiement de la première phase pilote.

Un accompagnement pédagogique

Pour favoriser les usages numériques, le déploiement de ces ressources ne peut se faire sans accompagnement. C’est pourquoi le projet TNE propose des formations pour utiliser efficacement ces nouveaux équipements. Les enseignants, les élèves mais aussi les familles qui en expriment le désir, peuvent s’inscrire à des cours d’apprentissage. De plus, grâce à l’espace en ligne CanoTech TNE, les professeurs ont accès à des formations adaptées en fonction de leurs besoins, et ils disposent d’une banque de ressources pédagogiques reconnues et libres de droits.

Des sociétés privées comme Promethean proposent aussi un large catalogue de formations aux usages avec l’organisme de formation Séquence+, pour que tout utilisateur puisse pleinement et aisément appréhender ses nouveaux outils pour un usage en classe plus pertinent.

En formant aux nouveaux outils numériques, en équipant les salles de classe de bons outils pour de bons usages, chaque professeur favorise le développement des compétences des élèves et l’amélioration des résultats scolaires.

Les objectifs des TNE

Les territoires numériques éducatifs offrent l’opportunité de bâtir un système éducatif capable de répondre à deux ambitions : favoriser la réussite scolaire de tous et réduire les inégalités sociales.

Favoriser la réussite scolaire de tous par le numérique

Diversifier les supports et les outils numériques pour l’éducation permet aux professeurs d’élargir leurs méthodes d’apprentissage et de se concentrer en même temps sur des besoins plus spécifiques de certains élèves. Des enseignants qui utilisent l’écran numérique interactif ActivPanel ont déclaré qu’un tel outil numérique « permet de faire beaucoup plus, de pousser plus loin les pratiques de classe […] et de fournir un apprentissage plus personnalisé ». 

Réduire la fracture numérique

Grâce aux « kits numériques », la distance entre les familles et les écoles se voit réduite, encourageant le soutien et l’échange d’informations entre les professeurs, les élèves et les parents, sans la moindre disparité de niveau social. Les tissus associatifs locaux sont aussi mis à contribution afin de participer à la création d’alliances vertueuses entre les familles et l’école.

Co-construire le TNE ensemble

Grâce aux premiers TNE, les régions, les départements et les collectivités ont obtenu de précieuses informations pour mieux anticiper les enjeux de déploiement du numérique dans les établissements et faire de ces projets de vrais succès. Les retours d’expérience ont par exemple montré l’importance d’inclure les collectivités en amont, afin d’identifier les besoins selon les classes. Ces besoins peuvent aller de la nécessité de construire une infrastructure réseau intranet, d’adapter des logiciels e-learning, comme ActivInspire, ou simplement d’implémenter des outils de gestion pour l’installation et la maintenance de tablettes tactiles.

 Un directeur des systèmes d’information vérifie le bon fonctionnement du réseau intranet d’un établissement.

Avec le projet des « Territoires Numériques Éducatifs », le Ministère de l’Éducation se donne les moyens, en collaboration avec les collectivités, de mettre en œuvre un système éducatif de haut niveau et plus juste socialement. Si seulement douze départements font aujourd’hui partie de l’initiative, c’est bien l’ensemble des territoires qui sont amenés, à terme, à devenir TNE. L’éducation se transforme, et pour tous les acteurs du secteur il apparaît de plus en plus important d’agir proactivement pour garantir le meilleur enseignement aux élèves d’aujourd’hui et de demain.

Pour en savoir plus sur les équipements et les solutions numériques Promethean qui peuvent être intégrés au projet « Territoires Numériques Éducatifs », n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes dès aujourd’hui.

Lire plus d’articles sur le même sujet :

This site is registered on wpml.org as a development site.